Histoire des ballons d’or FIFA


/

Le ballon d’or est sans aucun doute la récompense individuelle la plus prisée par les joueurs de football du monde entier. Le ballon d’or est attribué chaque année au joueur ayant eu la meilleure performance au cours de l’année. Dans cet article nous découvrirons plus en détail cette prestigieuse récompense.

Les débuts du ballon d’or

Nous devons cette récompense au magazine France Football qui la créa en 1956. Au départ, le ballon d’or ne récompensait que le meilleur joueur européen, jouant dans un championnat européen. En 1995 et jusqu’en 2006, le champ d’attribution a été un peu plus élargi ; pour être dès lors récompensé, il faut évoluer dans un championnat européen, la nationalité n’importait plus. Ce n’est qu’en 2007 que cette récompense a été élargie au monde entier, sans aucune distinction discriminante.

Processus d’attribution

Depuis la création du ballon d’or en 1956, jusqu’en 2009, le vote conduisant à l’élection du récipiendaire de la récompense était fait seulement par un groupe de journalistes internationaux. Depuis que la FIFA est impliquée dans l’organisation du processus de nomination, le système d’attribution de point a été modifié. En plus des journalistes internationaux (dont le nombre est fixé à 208), il y a désormais le vote des 208 sélectionneurs des pays appartenant à la FIFA et des 208 capitaines des différents pays concernés qui est pris en compte. Ainsi, 23 joueurs sont nominés pour prétendre à la récompense du ballon d’or. Sur les 23 joueurs nominés, chaque votant choisira trois joueurs auxquels il attribuera par ordre de mérite respectivement 5 points, 3 points et 1 point. Le joueur qui aura obtenu le plus de points après cumul des notes de chaque votant reçoit la récompense. Le tenant du titre en 2019 et également le plus titré (6 ballons d’or) est l’international argentin Lionel Messi. Au niveau des femmes c’est l’Américaine Megan Ripanoe qui a reçu la récompense en 2019.